Le blanchiment des dents au bicarbonate de soude (bicarbonate de sodium)

Le bicarbonate de soude est une substance généralement utilisée pour les troubles digestifs,  l’hygiène et le nettoyage. C’est également une solution dentaire efficace, pour les personnes qui veulent avoir les dents blanches. Beaucoup de personnes se demandent encore si l’utilisation de cette substance agresse leur dentition, même si son pouvoir blanchissant est bien présent.

Le principe

Le bicarbonate de sodium peut s’apparenter au sel qu’on utilise pour nos aliments. Loin d’être toxique, il se contente de diminuer l’acidité de notre appareil digestif en cas de forte ingestion. C’est un abrasif doux qui, appliqué sur les dents, les polit et les débarrasse des traces laissées par l’alimentation, la cigarette et les boissons. Il n’amincit pas l’émail dentaire, mais se contente de lui rendre sa couleur naturelle, différente d’une personne à l’autre.

Les avantages

En appliquant un peu de cette poudre sur la brosse à dents mouillée, on diffuse dans la bouche, de fines particules capables de s’incruster dans les interstices dentaires et les zones poreuses de l’émail. Les propriétés abrasives du bicarbonate sont adaptées à la structure des dents. Sa compatibilité biologique avec la flore buccale garantit le blanchissement des dents, sans les abîmer. En le frottant sans exagération sur les parties à traiter, le film protecteur de l’émail reste intact et garde toute sa force.

Les effets sur les dents

Le bicarbonate a donc un effet abrasif doux. C’est d’ailleurs l’agent polissant le moins agressif. Il est cependant conseillé de ne l’utiliser qu’une fois par semaine ou une fois toutes les deux semaines. Agent nettoyant, il débarrasse la bouche de ses impuretés. Ainsi, les caries sont évitées. Il régule aussi l’acidité de la bouche et préserve l’apport calcique de la dentition.